Paroles du Petit Robert

« Seigneur Jésus, donne moi encore plus de souffrances car je sais que la souffrance sauve les âmes, et je ne veux pas être heureux au Ciel tout seul. Je veux être comme un capitaine de foot, en portant sur mon corps couvert de lèpre toute la souffrance des hommes de ma génération et les sauver ainsi en les entraînant au Ciel. »

Prière du Petit Robert à 17 ans adressée à Jésus le 15 août 1970

« Tu diras à Jésus que je lui offre toutes mes souffrances. »

« Maintenant ma vocation c’est d’aimer et d’offrir ma souffrance par amour. »

« C’est pour que ma famille toute entière soit baptisée que je suis venu ici, connaisse Jésus et reçoive le baptême. »

 « Je veux m’offrir à Jésus tel que je suis pour que mes frères et sœurs reçoivent le baptême et connaissent Jésus. »

« Demain si tu m’emportes ma toutou, j’irai voir le Seigneur. »

« Sur la croix, j’ai vu que Jésus n’avait pas pleuré, alors moi aussi je souffrirai en silence par amour pour lui. »

« Aujourd’hui c’est la grande souffrance.  Je souffre mais je demande à Dieu de m’aider s’il veut que j’aille plus loin avec lui pour être tout proche de Jésus qui a voulu donner sa vie pour nous sur la croix. »

« Je suis un peu comme Jésus sur sa croix mais je suis content de vivre ces heures avec lui et de lui donner ma vie de petit malade. »

 « Il m’aime et je l’aime. On vit vraiment ensemble. »

 « Je penserai beaucoup à vous et je ne vous oublierai jamais. »

« Il y a toujours la part à donner à Dieu »

« Aidez-moi toujours cher Père car quand Jésus ne pouvait plus porter sa croix Jésus l’a aidé. »

« La souffrance a débroussaillé le chemin. »

« Il faut que ceux qui souffrent offrent davantage pour débroussailler la route des autres. »

« Maintenant je veux me donner corps et âme pour les jeunes de ma génération. »

« Ma souffrance c’est comme mon instrument de travail pour débroussailler la route du Ciel.

« Je veux ouvrir la route du Ciel, je veux entraîner les autres au ciel par ma souffrance. »

« J’ai hâte de vivre pour toujours avec Notre Père. »

« Maman Marie mes yeux c’est pour toi, je te les offre de tout mon cœur. »

« Quand je prie j’ai le cœur en fête chaque soir quand je dors avec ma douleur. »

« Je prie le Seigneur toujours et toujours d’alléger le fardeau. »

« Voir Dieu c’est le bonheur. »